Saint-Claude 29° C
jeudi 18 juillet

Le château ouvre ses portes

13h23 - 16 septembre 2023 - par L'Hebdo du Haut-Jura
Le château ouvre ses portes
- © S.H.

En ce week-end des 16 et 17 septembre, les journées du patrimoine rassemblent tous les amoureux des vieilles pierres et des souvenirs qui constituent notre histoire nationale. Ainsi certains monuments, cachés aux yeux des visiteurs les reste de l'année, se laissent courtiser pour un moment hors du temps. Le château de Dortan est un de ceux-ci et grâce à Mickaël Parrad, guide du lieu, nous avons eu la chance de feuilleter les pages de son histoire. Si des traces gauloises et romaines ont pu être découvertes sur le village, la vie du château, quant à elle, commence au milieu du 9e siècle Mais le seigneur dépend alors des abbés de Saint Claude. Puis Lambert de Dortan obtiendra son indépendance et fera de cette place, un château défensif, veillant sur la vallée de l'Ain et de la Bienne. En 1320, une tour de 45 mètres viendra renforcer cette place. Au cours du 17e siècle, elle sera aussi une zone frontalière entre la Franche-Comté espagnole et l'Ain rattaché au Royaume de France. Les différentes guerres et révolutions vont mettre à mal les bâtiments mais ils resteront les témoins de temps forts de notre histoire. Dans ce château ceint d'un mur de 6 km entourant un parc de 40 hectares, Voltaire fut un invité de choix pendant près de 20 ans et il garda une grande affection pour cette place où la première représentation de " Tancrède " aurait eu lieu. En ami du propriétaire de l'époque il y a séjourné jusqu'à son plus grand âge. Mais le château va passer de mains en mains au gré des successions mais aussi des ventes et fut le lieu des tragiques événements de 1944 où les troupes nazies mirent le feu au village et tuèrent 16 maquisards. Les habitants trouvèrent refuge pendant plus d'un an dans le château avant la construction de la cité encore visible au sein du village. Enfin acquis en 2019 par la ville d'Oyonnax, un gros travail de réhabilitation est en route avec la plantation de nouveaux buis dans les jardins et un entretien important de ce lieu chargé par les siècles. 

Sophie Hennemann

0 commentaires
Envoyer un commentaire