Saint-Claude 12° C
samedi 02 mars

Festival Idéklic 2024 : les défis ne manquent pas

11h21 - 30 novembre 2023 - par L'Hebdo du Haut-Jura
Festival Idéklic 2024 :
les défis ne manquent pas
- © S. H. (clp)

En ces temps tourmentés, il est bon de rêver et de se projeter vers un nouveau festival plein de promesses attendues par les petits ainsi que par les grands. Mais avant de passer à ces futurs 10-11-12-13 juillet 2024, il est toujours nécessaire de faire un bilan de l'été 2023. Comme nous le précisaient Dominique Lacroix, la présidente, et Sylvie Martin-Lahmani, la directrice artistique, cette 33e édition n'a pas démérité en offrant 56 formes artistiques, 50 ateliers et 3 restitutions. Le thème était toujours centré sur les marionnettes mais il était accompagné d'images projetées et diverses formes d'arts visuels. Tous ces spectacles content une histoire et invitent notre imagination à parcourir les chemins de traverse ; ceux qui nous permettent de rester des grands enfants et d'accompagner les plus petits sur la voie de l'émerveillement ou de l'étonnement. Tous les âges de la jeunesse sont visés avec les plus jeunes, souvent des bébés, jusqu'à l'adolescent. Toutes ces manifestations vous font passer du rire aux larmes, parfois de joie mais aussi à une réflexion plus poussée sur ce monde en perpétuel bouleversement. Une fois encore la nature tenait un rôle important avec des lectures en forêt ou encore des lieux de verdure qui servaient d'écrins aux spectacles. Puis cette édition a donné l'occasion à de jeunes bénévoles de monter sur scène et ils font partie de la pépinière d'Idéklic comme Antonine Vernotte. Bien sûr, il y a aussi la brocante, la guinguette et le secteur des livres avec l'accueil d'écrivains et d'illustrateurs. De plus 17 projets ont été proposés aux classes de la communauté terre d'émeraude ainsi qu'un atelier théâtre aux allophones et aux demandeurs d'asile de la cité du jouet. Personne n'est oublié, tout le monde est invité à entrer dans la danse de ce merveilleux conte où les artistes se relaient pour vous transmettre leurs émotions à travers leurs talents variés.

Mais tournons la page de l'édition 2023 pour nous tourner vers le prochain festival. Il faudra alors optimiser les coûts, aller chercher des groupes qui ne sont plus aussi nombreux depuis la crise de la covid, trouver de nouveaux mécènes et améliorer la communication. Les défis ne manquent pas. Juillet prochain accueillera à nouveau les marionnettes mais aussi le cabaret ; Ceci se mariera avec le sport et les jeux car les jeux olympiques ne sont pas loin. Des passations de pouvoir avaient lieu : Eric Grenot, régisseur général depuis 34 ans passe la main à Catherine Chavériat, Anne Baroni, administratrice à Sergio Fernandes, Laurianne qui gère le restaurant confie les clés du garde-manger à Luc, Babette qui a tenu la guinguette ces deux dernières années confie ce lieu à une association. Mais que serait ce festival sans ses 236 bénévoles dont 88 jeunes ? Une coquille vide ? Alors un grand merci à tous ceux qui œuvrent pour que demain soit encore un jour de fête, un moment de grâce hors d'une réalité qui manque parfois de saveur et de couleur.

0 commentaires
Envoyer un commentaire