Saint-Claude 12° C
samedi 02 mars

Cédric et Jérôme finalisent un rêve, le Monte Carlo !

17h10 - 20 décembre 2023 - par L'Hebdo du Haut-Jura
Cédric et Jérôme finalisent
un rêve, le Monte Carlo !
Cédric Gerber et Jérôme Bonnefoy. - © x

Chaque année au mois de janvier, Monaco donne le coup d'envoi de la saison du Championnat du Monde FIA des Rallyes WRC, avec une épreuve mythique sur les routes de l'arrière-pays. Mais voilà un rallye des plus imprévisibles, derrière son parcours alpin, qui pourrait être facile, les conditions hivernales viennent pimenter le jeu.

Jérôme Bonnefoy et Cédric Gerber passionnés de rallye, ont décidé voici un an de réaliser leur rêve de gosse, accrocher à leur parcours dans le milieu du rallye amateur, un grand nom, le Rallye Monte Carlo ! La date approche, les 25 et 26 janvier 2024. Mais ce sera seulement le 6 janvier qu'ils sauront s'ils sont sélectionnés. Les prétendants sont nombreux seuls 70 équipages sont retenus, en WRC et en amateurs.

Vous comprendrez que c'est une course qui se prépare à l'avance, il faut réunir un budget, trouver des sponsors, préparer la voiture.

Mais eux, qui sont-ils ? Ce sont des passionnés, ils courent depuis plusieurs années, Jérôme plus comme pilote (24 départs en pilote et 12 comme co-pilote) et Cédric prend souvent la place de droite du co-pilote (6 départs en pilote et 40 en tant que co-pilote). Le binôme a déjà quelques courses réalisées ensemble au compteur.

Un duo d'amis qui porte aussi de grandes valeurs, Jérôme le sapeur-pompier, Cédric le gendarme de la BMO.

Leur voiture ? Une Renault Clio RS Line RC5. Et cette aventure s'organise, ils auront autour d'eux, une équipe, deux ouvreurs, une assistance, un coach...

Le Rallye du Devoluy pour test

Pour se préparer, ils viennent de participer les 9 et 10 décembre au Rallye du Devoluy, dans la région de Gap, avec des conditions similaires. Un rallye remporté par le binôme en 2022, ils terminaient 1er de classe et de groupe. Là, ils se positionnent 4e de groupe et de classe. Les 24 km de la spéciale de nuit étaient un peu dantesques, ils ont connu la neige, la glace, la pluie, le brouillard et du sec. Ils ont joué aussi la prudence avec la voiture à préserver pour le Monte Carlo.

« C'est une belle aventure humaine » relevait Cédric Gerber. « Nous sommes prêts, reste à attendre l'annonce des sélections début janvier ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire