Saint-Claude 6° C
dimanche 21 avril

L'apprentissage, une voie pour s'épanouir 

10h23 - 11 janvier 2024 - par L'Hebdo du Haut-Jura
L'apprentissage,
une voie pour s'épanouir 
Félicien, heureux d'être boucher et de vivre sa passion ! - © Sophie Dalloz

Il vous prépare la viande à la Maison Douvres auprès de Julien Henrotte et de sa compagne Anaïs Rico--Perrier, les repreneurs de la boucherie, mais connaissez-vous Félicien Vannier ? Un jeune dont l'énergie vous épate et quand il se met à parler de son métier, quel passionné !

Aussi, l'envie est venue de vous le présenter, son parcours peut susciter d'autres vocations auprès de jeunes en recherche d'orientation ou tout simplement qui cherche à donner du sens à leur futur métier. Les métiers de bouche ont toujours intéressé Félicien, originaire de Prénovel comme le contact avec les bêtes.

Fort d'un bon niveau à l'école, il souhaitait cependant sortir du système scolaire. Aussi, arrivé en 3e, il a fait un stage à la boucherie Cerruti de Clairvaux-les-Lacs, « J'ai adoré ! » nous confiait-il. Félicien tenait son projet professionnel ! C'est ainsi qu'il s'est orienté dès la sortie de 3e sur un CAP de boucher qu'il a effectué chez Cerruti.

Avec l'idée d'aller voir d'autres horizons, il a préparé ensuite un CAP charcutier en 2 ans, un apprentissage qu'il a effectué auprès de la boucherie « les Saveurs du Mont Noir » auprès de René Pommier à Foncine-le-Haut. Son objectif, découvrir les diverses cultures des préparations de viande. Toujours chez Pommier, il a enchaîné avec un Brevet professionnel sur une année.

La 2e année s'est déroulée à Saint-Claude, cette fois aux côtés de Jean-Pierre Douvres, qui l'a ensuite embauché. Depuis la reprise de la boucherie, il continue de vivre sa passion pour son métier aux côtés de Julien Henrotte.

Et voici Félicien installé à Saint-Claude, ville qu'il a adoptée comme la pipe qu'il aime bien fumer !

Il aura le dernier mot « J'encourage fortement les jeunes à se diriger sur l'apprentissage, c'est une belle voie pour s'épanouir ».

Sophie Dalloz

0 commentaires
Envoyer un commentaire