Saint-Claude 12° C
samedi 02 mars

Une revitalisation du bourg centre sur plusieurs années

10h35 - 18 janvier 2024 - par L'Hebdo du Haut-Jura
Une revitalisation du bourg centre sur plusieurs années

Mercredi 10 janvier, Jean-Paul Duthion, maire d'Orgelet, présentait ses vœux aux habitants, aux élus, aux représentants des forces de l'ordre, aux pompiers, aux enseignants, aux industriels, aux artisans, aux commerçants et aux membres des associations locales. Environ 150 personnes avaient pris place dans la salle de la Grenette pour écouter les allocutions des élus. Le maire a évoqué longuement les travaux de réhabilitation du bourg centre dont certains sont déjà terminés comme la réhabilitation de l'ancienne boucherie de la place des Déportés qui a été entièrement transformée en un salon de coiffure et un logement qui sont déjà occupés. D'autres chantiers sont en cours comme l'aménagement de la gendarmerie, la réhabilitation de l'église de Sézéria, des aménagements piétonniers aux abords des écoles et l'enfouissement des réseaux. Mais c'est sur un gros chantier qui perturbe le quotidien de bon nombre d'habitants que Jean-Paul Duthion s'est attardé. " La réhabilitation de l'ancien restaurant du Brillat a pris quatre mois de retard pour diverses raisons. J'ai bon espoir, même si je ne maîtrise ni la truelle ni le marteau, que les travaux de gros œuvre et de couverture soient finalisés pour fin avril. Ce qui nous permettra enfin de rouvrir la rue des Fossés avec une circulation en double sens ", a-t-il expliqué. Il est aussi revenu sur les deux évènements phares qui ont marqué la vie de la commune en 2023. A savoir, le passage de la 19e étape du Tour de France le 21 juillet et la visite du président de la République le 24 novembre.

Le maire a ensuite énuméré les nombreux projets à venir " qui amélioreront l'attractivité de notre bourg ", a-t-il souligné. Parmi ces travaux il y aura notamment : la démolition de la maison Cordier, l'aménagement du tiers-lieu, la rénovation de l'espace public autour de l'église et la construction d'un boulodrome. Viendront ensuite la réhabilitation de la plateforme de l'ancienne scierie avec la construction d'une halle couverte et la rénovation complète de la Grande Rue. Ces travaux, qui coûteront au total sept millions d'euros, s'étaleront sur 4 ans.

Les élus déterminés

L'usine FaiveleyTech (anciennement VPI) fabrique des emballages en plastique pour les marchés du luxe et de la santé. Installée dans la zone industrielle d'Orgelet, elle projette de s'agrandir. Mais ce projet n'avance pas en raison d'exigences imposées tardivement par la Direction régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement (DREAL). Le sujet a été abordé lors de la cérémonie des vœux par les quatre élus qui ont pris la parole. Jean-Paul Duthion, maire d'Orgelet : " Si l'usine n'obtient pas rapidement l'autorisation de s'agrandir elle ira s'installer dans l'Ain et ce serait catastrophique pour Orgelet ". Philippe Prost, président de Terre d'Emeraude communauté : " Pour maintenir des emplois sur notre territoire, il nous faut des entreprises prospères. La première mesure sociale est de donner des emplois aux habitants ". Marie-Christine Dalloz, conseillère départementale : " Je suis navrée de constater que les tracasseries administratives de nos directions régionales font peser des risques sur l'emploi local. Je le déplore et je le dénonce ". Danielle Brulebois, députée de la 1re circonscription : " Je suis intervenue auprès du préfet de Région et du préfet du Jura et si le problème de Faiveley VPI n'est pas résolu à la fin du mois de janvier, vous pouvez compter sur moi, je monterai au créneau ".

0 commentaires
Envoyer un commentaire