Saint-Claude 29° C
jeudi 18 juillet

« Les sabots du bonheur »

11h44 - 26 juin 2024 - par S. H.
« Les sabots du bonheur »
- © x

C'est une belle histoire, celle que je vais conter. C'est l'histoire d'une femme de cœur, Stéphanie Pernier, qui se consacre depuis une dizaine d'années à nos amis à 4 pattes quand ils se retrouvent dans l'urgence vitale. Au début c'était une pension pour équidés mais petit à petit le besoin d'aide pour d'autres animaux de la ferme s'est fait sentir. Alors l'association a vu le jour et les bénévoles, comme Adeline, Jessica, Morgane, Léna et beaucoup d'autres sont venues gonfler les rangs car la tâche est immense et le défi demande du courage. Ces animaux ont parfois été achetés sur un coup de tête, mais tels des objets, on les laisse dans un coin, ou on en prend un plus jeune ou encore on les maltraite sans avoir énormément de remords. Ils ont chacun leur histoire comme Dédé, le cochon nain devenu trop gros, Bella, truie venant de l'élevage intensif, Boule la chèvre, longtemps maltraitée ou encore l'âne Zozo, utilisé pour la reproduction et enchaîné le reste du temps. Si certains se méfient encore de l'humain, d'autres ont décidé de nous donner une nouvelle chance. En effet, c'est bien nous qui avons une nouvelle chance et non pas l'inverse. Alors il est temps d'une prise de conscience, celle de nous permettre un petit supplément d'âme, un regard neuf sur un monde plus ouvert à l'opportunité de montrer que nous sommes capables de bienveillance à l'égard du monde animal.

Cette deuxième ouverture au public permettait aussi de jouer avec des jouets en bois, de faire un parcours avec des chevaux en bois, de tirer à l'arc, de se restaurer ou de maquiller les enfants. Une autre association était présente et se nomme Yok. Elle vient en aide aux chiens abandonnés dans les pays de l'Est.

De nombreux partenaires étaient remerciés pour leur présence de tous les instants dont un lien très étroit avec Intermarché Saint-Claude.

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, toutes les bonnes volontés trouveront leur place et n'hésitez pas à aller visiter leur site : les-sabots-du-bonheur. com

« On peut juger la grandeur et la valeur morale d'une nation à la façon dont elle traite ses animaux » Gandhi

0 commentaires
Envoyer un commentaire