Saint-Claude 12° C
samedi 02 mars

Franck Vuaillat décroche une 16e sélection pour Hawaï

07h06 - 25 octobre 2023 - par L'Hebdo du Haut-Jura
Franck Vuaillat décroche une 16e sélection pour Hawaï
Franck Vuaillat avec son trophée.

Championnat de Malaysie

Cet irréductible de l'Ironman n'en finit pas de surprendre. Quand bien même la retraite a sonné, que les années passent, rien n'entame la passion, l'envie de continuer à pratiquer l'Ironman de Franck Vuaillat de Bellignat. Il en impose par cette leçon de vie.

A Langkawi, en Malaisie, il termine 1er de sa catégorie 59-64, et décroche ainsi sa qualification pour les championnats du Monde d'Ironman à Hawaï en 2024. Un nouveau « slot » ! C'est sa 16e qualification pour Hawaï. Il considère cette participation aux WTC à Hawaï comme le « graal », c'est sur cette île qu'est né l'Ironman, tout un symbole, un esprit de vie que portent en eux ces sportifs de l'extrême. En France ils ne sont que trois « ironmens » à continuer sur de tels parcours, avec 16 sélections aux championnats du monde à Hawaï, Arnaud Bouvier, Anthony Philippe et Franck Vuaillat.

Le 7 octobre à Langkawi, ils étaient 1800 participants avec à la clé, seulement 20 sélections pour Hawaï. 1000 sont inscrits au Half et 800 sur le Fool dont 60 femmes. Cette étape de WTC servait de support aux championnat Asie / Pacifique, et de fait, beaucoup de participants, Néo zélandais, Australien, Sud Africain et nombre de Japonais, Singapouriens, et les locaux, Vietnam, Indonésie, Chinois en masse.

Pour ajouter de nouvelles contraintes, de nouvelles règles ont été mises en place. « Nous ne savons plus contre qui nous nous battons pendant la course, les numéros de dossard ne sont plus indicatifs » soulignait Franck Vuaillat. La grande difficulté en Malaisie, des conditions dantesques, avec 41° durant la course, 38 le matin et surtout un taux d'humidité de 100 %. « Pour les Européens c'est difficile à supporter. Sur la course nous étions 5 français ».

Arrivés quelques jours avant l'épreuve, le licencié du Club d'Annecy, au TMT, Franck était en pleine forme, conditions physiques optimum sauf qu'en s'entraînant sur place, il fait une chute en vélo, pas simple en Malaisie, on roule à gauche. La cheville et le genou touchés, il trouvera rapidement un ostéo pour le soulager et l'aider à récupérer.

C'est ainsi qu'il commence sa course en vélo avec la sensation de « ne pas avoir de jambes » sur les 50 premiers km, 1h.30 après, tout revenait normal. Encore une fois, c'est indéniablement le mental qui intervient beaucoup sur une telle course. 3,8 en natation, 180 km en vélo et 42 km à pied et n'oublions pas sous 41° !

Il termine en 11h22 '10'', 39e scratch sur 800, vainqueur des 59-64, décroche son slot qui lui permettra de s'envoler les championnats du monde à Hawaï le 26 octobre 2024.

Un mot, respect !

0 commentaires
Envoyer un commentaire